Référendum ADP : appel national, initiative iséroise et stand pendant le cabaret frappé à Grenoble du 15 au 20 juillet !

 

En cette mi-juillet, 11% des 4.7 millions de signatures de soutiens pour le Référendum d’Initiative Partagée (RIP) contre la privatisation des Aéroports de Paris (ADP) ont été récoltées. A l’heure ou nous écrivons ces lignes, près de 12.000 isérois.e.s ont contribué.e.s, et vous ?

 

le 6 juillet 2019, un appel national regroupant actuellement 33 organisations syndicales, associatives et politiques a été lancé avec pour titre : Contre la privatisation d’Aéroports de Paris, GAGNONS LE REFERENDUM !”. Alors que le gouvernement multiplie les entraves à la signature et que médiatiquement très peu d’articles font état des enjeux de la procédure référendaire et des initiatives, le compteur continue sa progression, malgré la période estivale. 

Solidaires Isère s’engage dans la campagne en soulignant les enjeux sociaux, démocratiques et environnementaux de cette bataille pour le service public et contre les privatisations. Dans le département un appel estival de militant.e.s associatifs, syndicaux et politique appelle à multiplier les initiatives d’ici la rentrée et les plus importantes mobilisations qui auront lieues en septembre, à l’image du stand d’information et de signature qui se tiendra du 15 au 20 juillet au jardin de ville lors du festival grenoblois du cabaret frappé ! Si vous n’avez pas encore apportez votre signature et que vous êtes trop impatient.e, c’est possible en ligne directement en suivant ce lien

 

En Isère aussi organisons-nous pour obtenir un référendum et stopper les privatisations !

Depuis le 15 juin 2019, la collecte des signatures pour le référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris a commencé. Nous devons réunir 4.7 millions de signatures avant mars 2020 pour obtenir un référendum national.

En seulement trois semaines, plus de 500.000 citoyens ont déjà apporté leur soutien, soit plus de 10% des signatures requises. Parmi ces signatures, déjà plus de 11.000 sont iséroises.

Nous, militants associatifs, syndicalistes ou politiques en Isère, lançons aujourd’hui un appel à la mobilisation dans tout le département dès maintenant. En voici les raisons :  

Les Aéroports de Paris (Roissy et Orly) ont fait 610 millions de bénéfices en 2018. C’est une poule aux œufs d’or que le gouvernement veut brader à Vinci. Une multinationale qui a déjà profité de nos autoroutes.

Aéroports de Paris, c’est aussi la face émergée de l’énorme iceberg des privatisations. Celles de la Française des jeux (FDJ), et d’Engie (ex GDF Suez) ont été elles aussi prévues par la loi PACTE. Qu’on pense aux autoroutes ou à France Telecom et aujourd’hui on comprend l’ampleur du gâchis et l’urgence de stopper la machine à casser.

Un référendum contre la privatisation d’ADP sera justement un formidable signal adressé au gouvernement pour stopper toutes les privatisations et remettre le service public du 21ième siècle que nous voulons au cœur des préoccupations et des discussions.

Oui, nos écoles, nos barrages, nos hôpitaux, nos Ehpad, nos postes, nos gares doivent être défendus en Isère comme dans tout le pays, oui nous avons besoin de services publics de qualité pour donner à toutes et tous un présent et un avenir social et climatique juste et durable.

Un référendum, c’est l’occasion de rassembler nos énergies pour un grand moment politique. Dans chaque commune de Morestel à Clelles, de Pontcharra à Saint-Marcellin, dans chaque quartier et chaque village, entreprise ou rond-point du département, dans l’espace public, les parcs ou les festivals cet été comme autour de toutes les tables, que chacun.e des 1.2 millions d’isérois.es ait son mot à dire, nous voulons notre RIP !

Nous souhaitons que cette campagne pour obtenir les 4.7 millions de soutiens soit menée à la base, par les gens, dans un élan collectif. Bien que seuls les citoyens puissent signer, toutes celles et tous ceux qui vivent ici peuvent prendre la parole et agir.

En Isère, nous souhaitons que cette dynamique fasse écho à toutes les autres luttes contre les privatisations, en lien avec le collectif convergence service public initié en Juin.

Des ronds-points de Crolles, Champagnier ou Voreppe : portons le référendum !

Du haut du barrage de Saint-Egrève qui résiste contre la privatisation : portons le référendum !

Des gares de Moirans, Tullins, et jusque Veynes : portons le référendum !

Nous, militant associatifs, syndicalistes ou politiques, appelons l’ensemble des isérois.es à constituer dans chaque ville, dans chaque village, dans chaque quartier de notre département, leur comité/collectif pour un référendum contre la privatisation de ADP.

Ce vendredi 12 Juillet à 13h, devant la fontaine des trois ordres place Notre Dame à Grenoble, les signataires de l’appel tiendront une conférence de presse commune pour présenter la démarche.

A Grenoble, à l’occasion du festival Cabaret frappé qui se tiendra du 15 au 20 juillet au jardin de ville, nous tiendrons ensemble un stand permettant d’informer et d’échanger avec les festivaliers et d’apporter son soutien au RIP ! Multiplions tout l’été ce genre d’initiative dans tout le département !

En Isère comme ailleurs, obtenons le référendum, remportons-le !

Signataire : Etienne Ciapin (Solidaires Isère), Nadine Reux (EÉLV), Alain Dontaine (France Insoumise), Carole Billon (Génération.s), Philippe Coq (Alternatiba), Nicolas Berthoneau (Attac), Blaise Paillard (FSU), Michel Szempruch (NPA 38)

NB : la procédure de soutien peut être signée en ligne à https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

 

 

Référendum ADP : appel national, initiative iséroise et stand pendant le cabaret frappé à Grenoble du 15 au 20 juillet !