16/11 Grenoble en grève et en action, riposte XXL face à Macron

Le jeudi 16 novembre, Grenoble en grève et en action, riposte XXL face à Macron !
Agents du publics, salarié-e-s du privés, lycén-ne-s, étudiant-e-s, chômeurs et retraité-e-s, c’est tous ensemble qu’on peut gagner !
  • 10h – Manifestations communRésultat de recherche d'images pour "tous ensemble"e (départ gare de Grenoble)
  • Arrivée à la place Verdun (stands et prises de paroles syndicales)
  • lire ci-dessous le communiqué de l’intersyndicale iséroise  (16nov) qui revient sur les raisons de se mobiliser, et les raisons de la faire tous et toutes ensemble !
  • le samedi 18 novembre, le Front Social appelle à marcher sur l’Elysée à Paris ! 

N’hésitez pas à rejoindre et diffuser l’événement pour la manifestation grenobloise du 16/11 sur les réseaux sociaux

Dégageons Macron, et sans indemnités !

 

Contre les ordonnances et la loi travail XXL Les organisations syndicales de salariés et de retraités, les organisations de jeunesse appellent à la mobilisation générale.

Suite à la réunion intersyndicale du 24 octobre, les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL appellent à la grève le 16 novembre
CONTRE les ordonnances Macron et les réformes à venir sur l’assurance chômage, la formation professionnelle, la sélection des jeunes à l’entrée de l’enseignement supérieur,
l’augmentation de la CSG, les atteintes au service public. CONTRE le plan de licenciement national que constitue la suppression de 260 000 contrats aidés
POUR l’amélioration de nos conditions sociales et de travail : pouvoir d’achat des actifs et retraités et pensionnés, insertion des jeunes dans le marché du travail, le maintien des
moyens pour les services publics, la fin des contrats précaires.

Face à la méga casse sociale de Macron et son monde, tous ensemble plus forts, nous gagnerons !

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires salariés et étudiants, UNEF, UNL, appellent les salarié-e-s et les jeunes, à se réunir en AG avec leurs organisations syndicales sur les lieux de travail, pour décider d’actions et de grève massive.

 

 

 

——————-

La grève, c’est quoi ? [pour répondre à vos questions]

Inscrit à l’article 7 du préambule de la constitution de 1946, lui même référencé dans la constitution de 58, le droit de grève est un droit constitutionnel. La cour de cassation l’a définie comme “la cessation collective et concertée du travail” (cass soc 17 janvier 1968). Pour une fois, une définition simple et claire !  Dans la tradition du monde du travail la grève est un rappel de la place centrale qu’occupe le/la travailleur/se. Sans travailleur pas d’entreprise, pas de service…La grève est là pour rappeler à ceux qui l’oublient trop souvent : les salariés sont au coeur de l’entreprise, sans eux, rien ne fonctionne !


16/11 Grenoble en grève et en action, riposte XXL face à Macron